Retour sur le festival Laval Virtual

Arnault Labaronne, producteur, Ideal Film Prod, a passé 2 jours au salon Laval Virtual

 Quels étaient vos objectifs de participation ?

- Rester à jour par rapport aux innovations technologiques VR / AR
- Avoir un panorama des acteurs nationaux et internationaux, rechercher des collaborateur.rice.s et affiner le positionnement de mon entreprise.
- M’inspirer pour développer mon offre de prestations VR aux entreprises.
- Obtenir des informations sur les nouvelles caméras en développement et sur les moyens de post-production.
- Veille sur les moyens de financement du secteur.
- Veille sur le développement des solutions « haptic » (simulateur de vol accompagné en particulier) pour mon projet Amelkaan.
- Rechercher des partenaires diffuseurs parmi les plateformes présentes.
- Inciter la démocratisation des fictions interactives en 360.
- Entretenir et développer mon réseau.
- Aborder des sujets de fonds : Storytelling VR / Distribution des contenus. 

Quel a été votre programme pendant l'évènement ?

Jeudi 21 mars

Conférences

  • The virtual tour in 360°, an innovative tool of marketing, Kevin Soler (VIP Studio 360)
  • Can we still innovate with VR Today (D.A. Chanel, Theoriz Studio)

Panel

  • Immersion a brain effect or is it more ? Avec Gael Seydoux (Technicolor), Charles Nduka (Emteq), Michael Kolchesky (Visual Solution 360)

Rendez-vous

Florian Pannetier (Creative Pepper), Ignacio Dimattia (Neo Media Lab), Rémi Brasi (Virtiway), Nir Sa’ar (Hackathon Israël), Ann Tidarat Thanapakpawin (Hackathon Irlande), Arnaud Dressen (Wonda VR), Michael Swiercynski (NewImages) et Romain Gaillard (25ème heure).

Vendredi 22 mars

Panel

VR for a cause : a step forwards to ethical XR avec Niail Campion (Vrai), Maud Clavier, Doruk Erber (Orb Amsterdam), Daniel Fraga (Somewhere else)

Rendez-vous

Maud Clavier, Gaël Seydoux (Technicolor), Thomas Rouvillain (NextSoundLab), Marc Muller (Aspic Technologies), Janaïne Golonka (Art of Corner / Photogramétrie)

Quelles sont les retombées en termes de partenariats ?

- Solidification du partenariat avec Wonda VR, Creative Pepper et l’Institut Français.
- Nouvelles pistes pour l'organisation d’Hackathon VR en Israel et en Thaïlande.
- Perspectives de partenariats avec NextSoundLab, 25ème heure, Virtiway.
- Pistes de développement pour un projet de documentaire VR en Afrique.

Quelles sont les retombées en termes de veille sur le secteur, connaissance, approfondissement et développement de vos projets ? 

Ma veille a concerné la représentativité de la 360 au sein de la VR généraliste, les solutions créatives online (comme Virtiway, alternative à Wonda VR ou Unity), mais aussi les nouvelles techniques pouvant changer totalement mon métier dans le futur, comme la photogrammétrie, les approches binaurales et ambisoniques. J’ai également eu des informations sur les attentes de festivals comme NewImages.

Quels sont, selon vous, les points forts de cet évènement ? 

Le festival est très généraliste. Il draine tous les acteurs du marché. Il regroupe différents types de professionnel.le.s et permet d'ouvrir des horizons nouveaux.

Quels sont, selon vous, les points faibles de cet évènement ? 

Le festival ne met pas assez en avant le storytelling. Il est très généraliste sur la VR et ses applications industrielles, médicales. Les réalisateur.rice.s de 360 étaient très peu représenté.e.s.

Comment qualifiez-vous la pertinence de votre présence sur cet évènement ?  

Pertinente

Souhaiteriez-vous renouveler votre présence sur cet évènement ?  

Je ne sais pas.

Autres remarques 

Je pense consacrer mon énergie sur Cannes XR, Newimages ou les Storygraphes qui sont moins généralistes.