19 Juin 2020

Rencontre #On s'adapte

 

Comment la profession s’est adaptée et s’adapte à la crise sanitaire ? Partages d'expériences avec des professionnel.le.s du cinéma et de l'audiovisuel qui ont réussi à maintenir, à distance, des activités : production, réalisation, entretiens filmés, lecture de textes.

— Vendredi 19 juin à 15h en ligne

 

Invité·e·s

Irène Jacob, comédienne

Confinée elle-même près d’Alès, Irène Jacob a lu des textes, des nouvelles, par téléphone, à l’initiative de La Colline dans le cadre du projet - Aux creux de l’oreille. Ces lectures individuelles, presque murmurées, nous rappellent notre impérieux besoin de littérature et de la voix des artistes, des comédiens et comédiennes. Irène Jacob partagera avec nous cette expérience singulière.

Ophélie Koering, comédienne

Bien que les castings en « visio » ne soient pas apparus avec la crise sanitaire, cette pratique s’est multipliée ces 2 derniers mois. Ophélie Koering a participé à plusieurs d’entre eux, en concevant des vidéos de présentation et en répondant à des castings. Elle évoquera ces outils de valorisation, ses apports et ses limites aussi.

Philippe Aussel, producteur, Le Lokal

En plein confinement, Philipe Aussel a produit le documentaire de Patrick Foch, où une caméra confiée à Vanessa Morales, sportive de haut niveau et infirmière, qui raconte en partie son quotidien au sein de la clinique de Muret (31) en pleine crise liée au Covid-19. A bout de souffle a été tourné et monté en mars et avril et diffusé sur France 3 le 4 mai.

Valérie Guillaudot, Caméra au poing, La Télé Buissonnière

Elle a réalisé, avec d’autres membres de l’association, des portraits « Fenêtres de confinement » « Que deviennent-ils ? », visibles sur la Télé Buissonnière. Comment maintenir ce lien aux personnes et comment continuer à utiliser une caméra et un micro pour témoigner et créer du lien ?

Robin Barrière, réalisateur

En plein confinement, Robin Barrière et plusieurs amis professionnels ont réussi l’exploit de concevoir, réaliser, monter et finaliser un court métrage d’animation. Les Zankikineurs existe aujourd’hui et il est proposé à de nombreux festivals.

François Viette, étudiant et réalisateur

Passionné de cinéma depuis toujours, comédien, programmateur, projectionniste, François Viette a décidé de demander à plusieurs professionnel·e·s comment se passait pour eux le confinement et quelles questions cette situation les obligeaient à se poser. Par un écran interposé, il a interrogé des exploitants, producteurs, distributeurs… et à travers leurs propos, c’est tout un secteur qui se questionne, qui doute mais qui cherche aussi des solutions.

Le Cinéma en quarantaine sera visible sur la chaîne youtube d’Occitanie films dès le 19 juin.

 

Participer à la rencontre en cliquant ici

Un lien zoom pour rejoindre la réunion vous sera adressé par mail le vendredi 19 juin.

Plus d'informations sur zoom